mardi 4 mars 2014

Aujourd'hui, j'ai vu... une machine de guerre

Aujourd'hui j'ai vu une rose


"La rose s'aperçoit qu'elle est une machine de guerre". C'est le titre du chapitre des Misérables que je viens de finir. Il y est question de la première rencontre entre Cosette et Marius, rencontre qui contribue à transformer l'innocente jeune femme en bombe sexuelle potentielle (je me permets de reformuler à la marge la prose d'Hugo). Le bruit des bottes pourrait-il avoir du bon ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire