lundi 10 février 2014

Aujourd'hui j'ai vu... un pétale-voile-dentelle

Aujourd'hui j'ai vu... le vent

J'ai une chance inouïe : mon bureau donne sur une avenue parisienne bordée d'arbres. Et depuis que j'occupe ce poste, il y a maintenant plusieurs années, un sac plastique rose est accroché dans la branche la plus proche de ma fenêtre. Dans les moments de tension au travail, il est bon de se laisser porter par son imagination, de se faire aider par la bise qui souffle et fait virevolter ce bout de plastique rose. Il peut alors se transformer en un gros pétale de rose, une voile de bateau gonflée ou une légère dentelle couleur peau.

Mais je devrais plutôt écrire "était accroché". La tempête de cette nuit a emmené mon pétale-voile-string. D'ailleurs, je devrais également abandonner l'idée du pétale et de la voile car je viens d'apercevoir, qui virevoltait fièrement dans le vent, un sac bleu ! Il m'a semblé conquérant et un brun dédaigneux à hauteur de deuxième étage ; comme le jeune bleu émoustillé par un sous-vêtement rose et léger.

Il ne m'étonnerait donc pas que je trouve dans les jours à venir des petits sacs plastiques multicolores le long de cette avenue parisienne.

1 commentaire:

  1. ah d'accord... viens nous voir nous on en plein de sacs plastiques dans les arbres et pas que ça d'ailleurs on a de vrais habits et de des tas d'autres choses aussi. C'est drôle ils ne me font pas rêver comme toi, il y en a peut-être trop ;-)

    RépondreSupprimer